Masques: autre son de cloche

Voici un dossier sur l’inutilité des masques.   (Source en 3 articles  Ici et !)

1/

Témoignage:

« Bonjour. En lisant le très intéressant article sur le port du masque, j’ai eu envie de vous faire part de ma petite expérience:
Au début des années 60, toute jeune infirmière nouvellement diplômée, j’ai travaillé plus de 3 ans dans un service de pneumologie. La grande majorité des patients étaient des tuberculeux en attente de partir en sana dans les Alpes, pratiquement tous contagieux bien évidemment. Les soins strictement infirmiers m’occupaient la matinée seulement.Le reste du temps, je le passais avec les malades car je considérais que leur moral devait quand même être maintenu “presque” au beau fixe. Je parlais beaucoup avec eux et je me souviens que je faisais aussi …des parties de baby-foot. Pensez-vous que les poignées étaient désinfectées ? Pensez-vous que je me lavais les mains toutes les 5 minutes ou que je portais un masque ? Le bacille était considéré comme virulent pourtant. Je ne me souviens pas avoir vu un cas de contamination parmi les soignants. Je n’y pensais pas et je n’avais pas peur. »

source Néosanté: sur le port du masque

1043861491_0:0:3027:2048_1000x676_80_0_0_36e786c69f85f6465b22ed06fac786d6.jpg.webpOui la contagion physique reste à prouver. La contagion mentale de la peur, elle, est manifeste.

Cette nouvelle lubie venue d’Asie et acceptée par une majorité en quelques semaines me hérisse le poil.
Pour éviter le pollen, de la sciure de bois ou des vapeurs toxiques, il me semble approprié, mais contre un virus, encore faut-il croire à la théorie pasteurienne et notamment à la contagion agressive par des agents extérieurs, sinon le port d’un masque est juste absurde.
Or même en admettant cela, encore faut-il penser que l’on n’est pas en mesure d’être confiant en sa propre santé (son immunité) pour régler la question de manière autonome.
Puisque 99,965% des gens survivent à cette épidémie en France (pourtant mal lotie), tout cela n’est-il pas outrageusement disproportionné?
La vision sanitaire qu’on nous impose (depuis les obligations vaccinales du siècle dernier) est clairement totalitaire. Mais aujourd’hui cela devient beaucoup plus prégnant encore, avec les projets délirants de traçage, puçage et autres. Avec des lois liberticides (confinement, distanciation sociale ) et infantilisantes.

Pire que le confinement est pour moi cette période dite de déconfinement où l’on compte bien trop nombreux encore les moutons se rêvant bienveillants et solidaires mais endormis et intoxiqués par la propagande pasteurienne.
Je ne pensais pas en voir autant.
Je suis sidéré.
Le récit mensonger des autorités et des médias laisse des traces, ou est gobé tout cru.

Benjamin Franklin: « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux ». (Sécurité fictive, qui plus est.)

Les masques ne servent à rien (cf étude scientifique).
Ils sont même plutôt toxiques.
(Article très relayé du Dr. Russell Blaylock, très documenté, mais en anglais.)
(Voir cet autre article à ce sujet.)

Compréhensibles, à la limite, dans les hôpitaux ou le métro pour rassurer les timorés,
ils sont strictement inutiles en plein air, si ce n’est pour polluer encore un peu plus.

uploded_istock-1217108651-1589987615.jpg

Ils ne sont que la marque infamante de votre soumission au contrôle social sécuritaire qui cherche à s’imposer un peu partout.

« C’est insupportable.On a chaud, on a du mal à respirer et parfois mal à la tête. Tout ça pendant des heures d’affilée. »

L’obligation de ce masque sur des marchés, en centre ville ou pour les serveurs , caissières et autres commerçants est une ignominie du même ordre que la censure ou la privation de liberté.
Nous sommes plus que jamais dans un système totalitaire même s’il se veut souriant, décontracté et bienveillant.

A BAS LES MASQUES !

André Comte-Sponville, pour une fois pertinent:
« J’aime mieux attraper le Covid-19 dans un pays libre qu’y échapper dans un État totalitaire »

Note: Le Danemark déconseille les masques. 1

1043861659_0:0:3072:2048_1000x666_80_0_0_c776da9a2bf2beb8ef32ce84bba3dfbb.jpg.webp                              ******************************************

2/

Pr Denis Rancourt.

Aucune étude scientifique ne valide les masques, en pratique ils ne servent à rien.
Arrêter des gouttelettes n’arrête pas des virus.

Note: La plupart des vidéos Youtube informant sur les dérives scientifiques durant la période 2020/2021/2022 ont été censurées purement et simplement et/ou ont fait l’objet de la part d’équipes de scientistes et/ou de pseudos-journalistes corrompus  de « debunkages » ahurissant de mauvaise foi et de mensonges avérés (depuis l’été 2022, la communauté scientifique semble reprendre un peu pied dans la réalité, et ces mensonges s’écroulent peu à peu).

Résumé:

« Les recommandations des agences de santé pour limiter la propagation du Covid sont dénuées de tout fondement scientifique et ignorent le consensus qui ressort de la littérature scientifique pertinente : les masques sont inefficaces pour empêcher les épidémies d’infections virales respiratoires.

C’est logique car le vecteur de transmission principal des maladies virales respiratoires, ce sont les particules aérosols contaminées de très petite taille en suspension dans l’air, que les masques qu’ils soient chirurgicaux ou FFP2 sont incapables de filtrer.

C’est pourquoi les masques mais aussi les gestes barrières (distanciation sociale, lavage fréquent des mains et masques dans les transports publics par exemple) sont des mesures « sanitaires » complètement inutiles.

En revanche, l’acceptation sociale du port du masque par une grande partie des citoyens est un véritable signal d’alarme sur la faiblesse de nos démocraties et le manque de culture scientifique de la population.  »

***
Sources (en anglais) :
• L’article de Denis Rancourt : Masks Don’t Work: A review of science relevant to COVID-19 social policy

• 3min25 : Vidéo de l’OMS (en anglais) qui recommande de ne pas porter de masque quand on n’est pas atteint par le Covid, sauf si on s’occupe de personnes suspectées d’être infectées par le Covid et qu’on est dans la même pièce : Ici
Traduction partielle en français : Ici
• 5min59 : étude importante qui montre que les maladies virales respiratoires sont transmises par de très petites particules aérosols en suspension : Shaman, J. et al. (2010) doi: 10.1371/journal.pbio.1000316
• 11min56 graphe de la saisonnalité de la mortalité aux États-Unis entre 1972 et 1993 : Simonsen et al. (1997) Ici
• 12min38 : étude qui montre l’interaction entre virus qui causent stress respiratoire et maladies cardiaques : Madjid et al.(2007) Ici
• 18min : les espaces dans les bâtiments se remplissent en aérosol chargés en particules virales : Yang et al. (2011) Ici
• 26min12 : travailleurs qui ont des maux de tête dans des milieux hospitaliers quand ils portent trop longtemps le masque : Jacobs, J. L. et al. (2009) Ici
• 27min24 : accident de la route à cause du port du masque : Ici
• 29min20 : étude scientifique qui montre qu’accepter l’autorité sans broncher ouvre la voie à un état totalitaire : Hickey J, Davidsen J (2019) Ici
• 37min26 : étude qui montre que les ventilateurs mécaniques aggravent l’état de santé des malades du Covid voire les tuent : Richardson et al. (2020) doi:10.1001/jama.2020.6775
• 42min12 : article en anglais sur la critique de la politique du gouvernement canadien : Denis Rancourt (2020) OCLA Report 2020-1: Criticism of Government Response to COVID-19 in Canada, 2020, ResearchGate Ici
• 42 min 16 : traduction en français : Denis Rancourt (2020) Critique de la réponse du gouvernement canadien au COVID-19, Le Saker Francophone

En français.

                                                                                                                *

Ajout du 5 Juin:
Une étude du Lancet (hum) conclue que le masque réduirait les risques de contamination.
Analyse de données de 25697 patients dans 16 pays, sans distinguer les différents types de masques.

Certains en déduisent une diminution de 85% , mais en réalité cela signifie que, sans masque, le risque de transmission est de 17,4%, avec un masque il est de 3,1%. Si vous êtes déja infecté, bien sur.
Une conclusion plus claire aurait du dire 14,3% de risques supplémentaires pour les porteurs du virus de le transmettre sans masque. Ce qui est évidemment moins spectaculaire que ce 85% abusif. Du BIG data sans grande valeur comme dirait le professeur Raoult.
Il faudrait arrêter avec ce genre d’études auxquelles on peut faire dire tout et son contraire.
Elles ont l’air sérieux mais ne le sont pas forcément et contiennent de nombreux biais potentiels.
Le distinguo entre les divers types de masques n’a pas été pris en compte, par exemple, ni les lieux concernés (intérieur ou plein air) même si a priori cela ne concernerait que les lieux clos.
L’étude.

                                         ********************************************

3/

tableaumasque

Continuer à porter des masques en plein air dans le contexte de fin d’épidémie n’est pas rationnel, cela relève de la superstition mais surtout cela alerte sur le degré de soumission mentale aux autorités « sanitaires scientifiques politiques ».Etrangement il y avait beaucoup moins de porteurs de masques pendant le confinement.

« Les gens n’ont plus peur, ils incarnent la peur ».

« Le port du masque renforce la peur ».

« C’est par les mains que la contagion se fait. »

« Porter un masque dans une voiture c’est ouvrir un parapluie dans un appartement. »

Muselières ou Baillons ?

Note: la Censure ordinaire continue…

Veste étude canadienne sur le porte du masque (ne tranche pas, pour et contre)

C’est un cauchemar, cette soumission mondiale à une injonction aussi peu justifiable scientifiquement.

1043902878_0:0:3072:2048_1000x666_80_0_0_2f95bb6975b794e762a471ec8db26d18.jpg.webp

Rappel
>>> Bas les masques 1/3
>>> Bas les masques 2/3

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s