Interventions extérieures

Un certain nombre de politiques et de médias américains s’offusque d’une éventuelle intervention (indirecte) des Russes dans les élections américaines.

(Pas de vrais preuves mais un faisceau de présomptions convergentes.)

C’est fort possible.

Mais c’est quand même un petit peu l’hôpital qui se fout de la charité. Quel pays au monde c’est le plus mêlé des affaires des autres, sinon les USA? Lequel a fomenté autant de coups d’états ?

***

La liste est longue en effet de leurs interventions militaires

-directes (guerres, envoi de forces armées des États-Unis)

-indirectes (soutien logistique à des gouvernements ou à des mouvements, activité des services secrets).
1775-1776 : Au Canada et dans l’Atlantique au cours de la guerre d’indépendance des États-Unis.
1798 à 1800 : Quasi guerre Conflit naval contre la France Révolutionnaire. Mer des Antilles et côtes nord-américaine de l’Atlantique. Terminé par le traité de Mortefontaine.
1801 à 1805 : Guerre de Tripoli plus connue sous le nom de guerre barbaresque, le bey de Tripoli et ses alliés de Tunis et d’Alger déclarent la guerre aux États-Unis qui ne voulaient plus payer de tribut pour le passage de leurs navires.
1815 : Seconde guerre barbaresque contre la régence d’Alger, dirigée par le commodore Stephen Decatur, qui force le dey Omar à signer un traité mettant fin aux attaques de navires américains par les corsaires barbaresques.
1838, 2 janvier : Muckie à Sumatra, un détachement de Marines protège des citoyens américains.
1843 : Combat en Côte d’Ivoire dans le cadre de la lutte contre le commerce des esclaves
1846 : Guerre américano-mexicaine, les États-Unis d’Amérique annexent la moitié du territoire mexicain. Ce territoire est maintenant réparti en États : la Californie, le Nevada, l’Utah, l’Arizona, le Nouveau-Mexique, et une partie du Colorado.
1852, 3 au 12 février, 17 septembre et en avril 1853 : Argentine, Les Marines s’installent à Buenos Aires pour protéger les intérêts américains durant une guerre civile.
1853 : Nicaragua, protection des citoyens et des intérêts américains pendant des troubles politiques.
1853 et 1854 :
Japon, le commodore Matthew Perry oblige le Japon à s’ouvrir à l’Occident avec la Convention de Kanagawa en 1854
Îles Ryukyu et Îles Bonin. Le contre-amiral Perry utilise la force de dissuasion de sa flotte navale envers les autorités de Naha, sur l’île d’Okinawa, qui lui accordent la gestion d’une concession minière, les îles de Bonin, ainsi que des facilités commerciales.
1854, 12 juillet : Nicaragua, en représailles à une offense faite au ministre-résident américain en poste au Nicaragua par une rébellion qui voulait percevoir des taxes, bombardement de Greytown (San Juan del Norte).
1855, 25 au 29 novembre : Uruguay, intervention américaine et européenne en Uruguay pour protéger leurs intérêts lors d’une tentative de révolution à Montevideo.
1859, 31 juillet au 2 août : Chine, protection des intérêts américains à Shanghai
1860 : Angola, intervention afin de protéger les citoyens et des biens américains lors d’une révolte indigène à Kissembo contre le Portugal.
1893 : Hawaii, afin de protéger les vies et les biens des États-Unis, mise en place d’un gouvernement provisoire sous l’autorité de Sanford D. Dole, annexion définitive en 1898.
1894 : Nicaragua, intervention à Bluefields afin de protéger les intérêts des États-Unis à la suite d’une révolution.
1898 : Guerre hispano-américaine avec comme motif la libération de Cuba de la tutelle espagnole. Les États-Unis imposent la possibilité d’investissements financiers et un droit d’ingérence dans les affaires intérieures du pays. Construction d’une base militaire.
1898 :
Porto Rico, Hawaï, Wake, Guam
Philippines
1900 : Chine, participation à l’Alliance des huit nations qui intervient à Pékin pendant la révolte des Boxers.
1903 : Colombie, aide à une révolte, visant à la séparation de ce qui deviendra la république de Panama en vue de la construction du Canal de Panama.
1909 : troupes d’occupation au Nicaragua
1914 : troupes d’occupation à Veracruz, Mexique.
1915 : troupes d’occupation en Haïti
1916 : troupes d’occupation en République dominicaine
1916-1917 : expédition dans le nord du Mexique à la suite de l’incursion armée de Pancho Villa aux États-Unis
1917 à 1918 : Les États-Unis pendant la Première Guerre mondiale
1926 : Nicaragua : défense des intérêts des citoyens américains pendant des troubles politiques intérieurs.
1941 à 1945 : participation américaine à la Seconde Guerre mondiale, en Afrique, en Europe, et dans le Pacifique.

6368016-liberation-a-nous-les-petites-francaises.jpg

1945 et 1946 : envoi de troupes en Chine pour désarmer les forces de l’armée impériale japonaise et rapatrier les ressortissants japonais après la capitulation de ce pays.
1946 : Philippines soutien au gouvernement face à une insurrection.
1947 : Grèce, soutien logistique militaire au régime royaliste engagé dans la guerre civile grecque soutenu auparavant par le Royaume-Uni.
1950 à 1953 : Guerre de Corée à la suite de l’invasion par la Corée du Nord de la Corée du Sud ; première intervention via l’ONU.
1953 : Iran : la CIA organise un coup d’État pour renverser le Premier Ministre Mohammad Mossadegh.
1954 : Guatemala, renversement du gouvernement en place.
1958 : bombardements par des avions de la Civil Air Transport (futur Air America) de la CIA en un soutien infructueux à un mouvement de guérilla en Indonésie contre Soekarno.
1960 : bombardements au Guatemala.
1961 : Cuba, échec du débarquement des opposants à Fidel Castro dans la baie des Cochons (n’est pas une intervention officielle des États-Unis)

UQv6kewVP_ys809CqDnWV1JCSDc.jpg

1961 à 1972 :
Guerre du Viêt Nam, soutien au gouvernement de la République du Viêt Nam (Sud Viet Nam) contre la République démocratique du Viêt Nam (Nord Viet Nam) et le Viet Cong. Guerre marquée par des conflits intérieurs aux États-Unis et de nombreux crimes de guerre sur place.

hanoi.jpg

kim_1972_quelques_sec_plus_tard.jpg

Intervention au Laos et au Cambodge.
1964 :
Au Brésil, soutien au renversement de João Goulart par la junte militaire qui instaure une dictature sur la période 1964-1985
Panama
Appui aérien clandestin au gouvernement local contre une guérilla via des mercenaires qui deviendront le noyau de l’aviation congolaise durant la crise congolaise en République démocratique du Congo.
1965 :
Indonésie, renseignements au gouvernement dans la répression du Mouvement du 30 septembre 1965 en Indonésie.
Occupation de la République dominicaine par les États-Unis à la suite d’une intervention dans une guerre civile avec l’appui de l’Organisation des États américains.
1967 à 1969 : Formation des forces armées du Guatemala par les Special Forces.
11 septembre 1973 : Chili, Encouragement à un coup d’État du général Augusto Pinochet.

chile-coup-1973-4b004.jpg

3 juillet 1979 : Afghanistan, « programme afghan » (1979 à 1992), armement par la CIA des moudjahidines afghans de divers groupes pour la guerre d’Afghanistan (1979-1989) contre l’URSS.
1980 à 1990 : Salvador, aide militaire au gouvernement et aux Escadrons de la mort, pour chasser la guérilla. 100 000 morts dans cette guerre civile.
1981 à 1988 : Nicaragua, soutien des contras situées au Honduras, afin de lutter contre les sandinistes du Nicaragua.
1983 :
Liban : Force multinationale de sécurité à Beyrouth, départ après double attentats contre les QG américains et français.
25 octobre 1983 – 15 décembre 1983 : Grenade : Invasion
1986, 14 avril : opération El Dorado Canyon, bombardement de plusieurs centres politiques et bases militaires en Libye, 45 morts libyens, deux pilotes américains tués à la suite d’attentats anti-US en Europe.
1988, 18 avril : Bataille des plates-formes pétrolières Sassan et Sirri face à l’Iran.
1989 :
1er au 7 décembre : Philippines, soutien au gouvernement contre un coup d’État.
Panama, 20 décembre : Invasion du Panama par les États-Unis, renversement du général Manuel Noriega.

panama-US-invasion-1.jpg

1991 : Guerre du Golfe (opération Tempête du désert) à la suite d’une requête du Koweït (occupé par l’Irak) à l’ONU. Avec le soutien de l’ONU et d’une coalition internationale.
1993 : Macédoine, 350 hommes dans une force de maintien de l’ONU.
1993-1994 : Somalie, Opération Restore Hope, intervention militaire des É.-U. pour soutenir les Opérations des Nations unies en Somalie.
1994 : Haïti, Opération Uphold Democracy pour installer le Président élu Jean-Bertrand Aristide.
1995 : Bosnie-Herzégovine, soutien aérien aux forces de l’ONU/OTAN sur place puis déploiement d’une force de maintien de la paix.
1998 : Irak, quatre jours de bombardement aérien sur des objectifs militaires et industriels.
1998 : le 20 août, Double bombardement d’une usine de médicaments (soupçonnée d’appartenir à ben Laden) au Soudan et de camps d’entrainement terroristes en Afghanistan à la suite des attentats des ambassades américaines en Afrique le 7 août 1998.
1999 :
Bombardement et intervention au sol de l’OTAN dans la guerre du Kosovo et déploiement depuis d’une force de maintien de la paix.
: Timor oriental : Soutien logistique aux forces de l’ONU pour son indépendance.
2001 : La Guerre contre le terrorisme est déclarée à la suite des attentats du 11 septembre 2001
2001-2014 : Intervention en Afghanistan dans le cadre de cette guerre en accord avec l’ONU.
2002 : Philippines, dans le cadre de la Guerre contre le terrorisme en soutien au gouvernement philippin contre des guérilla.
2003-2011 : Guerre d’Irak, les États-Unis envahissent l’Irak avec le soutien du Royaume-Uni et d’autres nations en se passant de l’accord de l’ONU.

menace-sur-les-civiles-irakien1.jpg

2004-en cours : Attaques aériennes américaines au Pakistan en aide au gouvernement pakistanais dans le cadre du conflit armé du Nord-Ouest du Pakistan.
2004 : Haïti les États-Unis, dans une intervention militaire et avec l’aide de la France, chassent le président haïtien Jean-Bertrand Aristide du pouvoir.
2005 : Asie du Sud-Est, réponse humanitaire au tremblement de terre du 26 décembre 2004 avec 16 500 militaires
2006- en cours : Bombardements aériens de cibles d’Al-Qaïda en Somalie, avec l’accord du gouvernement de ce pays.
2011 : Intervention militaire de 2011 en Libye.
2014- en cours : Guerre contre l’État islamique en Irak et en Syrie, sans l’accord de ce dernier.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s